L’acte analytique et la diversité des pratiques de l’analyste.

Séminaire de l’Inter-Associatif Européen de Psychanalyse.
Organisé par le Groupe d’Etudes Psychanalytiques de Grenoble.

Vendredi 3 Juin 2016 à 21 h.
Maison Diocésaine, 12 Place de Lavalette.
38000 Grenoble.
Samedi 4 juin 2016 de 9h à 17h.
Dimanche 5 juin 2016 de 10h à 12h30
Centre Théologique de Meylan.
15, chemin de la Carronnerie.
38240 Meylan.

Si le cadre de la cure-type se présente comme le paradigme de la pratique psychanalytique, est-il le seul dispositif requis pour l’effectuation de l’acte analytique ?
Cette question se pose à nous devant l’extension des pratiques des psychanalystes, aussi bien au-delà des indications classiques de la cure que lorsque nous intervenons hors de nos cabinets.
De façon corollaire se présente le paradoxe de l’intervention de l’analyste dans les lieux de soins où sont mises en tension les dimensions thérapeutique et analytique.
La pratique des psychanalystes est aussi tributaire de la place accordée à la fonction de la parole dans chaque pays, dans chaque collectivité.
C’est dire la disparité des situations, chacune étant susceptible de nous enseigner. C’est pourquoi chacun est invité, à partir de ses expériences, à témoigner des enjeux cruciaux pour la psychanalyse de notre temps.

Soirée du vendredi 3 juin :


Situation de la psychanalyse en Algérie et en Italie.
Avec Karima Lazali et Franco Quesito.
21h à la Maison Diocésaine, 12 Place de
Lavalette. 38000 Grenoble.
Arrêt Tramway «Notre Dame-Musée ».

Samedi 4 juin :

Matinée présidée par Christine Bigallet (GEPG, Grenoble)
Accueil à partir de 9h.
9h15 Nizar Hatem (GEPG, Grenoble)
Introduction des journées
9h30 Radjou Soundaramourty (Analyse Freudienne, Paris)
Le tout venant d’une demande.
9h45 Michel Lehmann (GEPG, Grenoble)
A propos des pratiques singulières de l’analyste qui ne sont pas des cures.
10h Débat
10h30 Pause
10h45 Isabelle Carré (GEPG, Grenoble)
La psychanalyse à l’ère des thérapies dites dynamiques.
11h Martine Lesbats-Aimedieu (Cartels Constituants de l’Analyse Freudienne, Miramas)
Une pratique de psychanalyse avec les enfants et la question de l’espace psychique propre.
11h15 Débat
11h30 Ariella Cohen (GEPG, Grenoble)
La pratique du psychodrame – le passage par le jeu et par le groupe.
11h 45 Pierre Smet (Acte Analytique, Belgique)
L’acte analytique et les pratiques du psychanalyste. La thérapie institutionnelle
12h30 à 14h Buffet sur place.

Après-midi présidée par Moufid
Assabgui (Le Mouvement du Coût Freudien, Montpellier)
14h Franco Quesito (Sotto la Mole. Italie)
Acte analytique et acte psychothérapeutique.
14h20 David Schrans et Jean-Pierre Van Eeckhout (Gezelschap voor Psychoanalyse en Psychotherapie. Belgique)
L’acte analytique et la psychothérapie : contradiction ?
14h45 Débat
15h Pause
15h 15 Nassima Metahri, Karima Lazali, Zineb Benkherouf, Aïda Mecheri (Algérie)
L’étrangeté d’une lecture polyphonique.
16h30 Débat
17h Fin
20h30 Dîner au Restaurant du Téléphérique, Grenoble

Matinée du dimanche 5 juin :

Matinée présidée par Eugène Perla (Psychanalyse Actuelle, Paris)
10h Rapports de Jacques Aubry (Cercle Freudien, Paris) et Michel Didierlaurent (Cartels Constituants de l’Analyse Freudienne, Clermont-Ferrand) et débats.
12h Albert Maître (GEPG, Grenoble)
Conclusion des journées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *