La psychanalyse dans les institutions de soins à l’heure d’aujourd’hui

Groupe de travail proposé par Claire Horiuchi et Florence Brenier

En une cinquantaine d’années, les institutions de soins qui vivaient sous une influence dominante, parfois exclusive, de la psychanalyse, sont devenues des lieux où le mot « psychanalyse » ne se prononce plus. Mot devenu tabou, risquant de déclencher une inspection des autorités sanitaires ou des accusations de certaines associations de parents, il ne constitue plus une référence valorisée dans les établissements.

Le constat qui peut néanmoins être fait, est que selon les lieux de soins, une culture psychanalytique se maintient, non revendiquée comme telle, sans qu’il ne s’y pratique des cures psychanalytiques en tant que telles (ces dernières n’ayant presque jamais eu lieu dans les institutions). Cela permet de faire exister, comme disait OURY, « une ambiance » particulière, dans la prise en compte des patients, de leur subjectivité, de l’importance des liens et de ce qui s’y joue. Cette culture n’est pourtant plus portée par des psychanalystes qui ont pour beaucoup quitté les lieux institutionnels.

Ce groupe de travail va avoir pour visée d’étudier, au sein de ces lieux de soins, ce qui reste de la psychanalyse. Ainsi, il va tenter de cerner la manière dont elle se manifeste et ce qui en constitue son essence actuelle, afin de mettre en valeur et de souligner ce qu’elle peut apporter comme appui dans ce travail complexe d’accompagnement thérapeutique d’enfants, d’adolescents et d’adultes. Qu’est-ce qui constitue cette « culture psychanalytique », hors cures types ? Quelle en est sa pertinence ? Quelle place peut-elle trouver au milieu des autres approches ?

A partir d’ouvrages tels que Le psychanalyste sans divan de P-C Racamier, Le travail psychanalytique en institution de J-P Pinel et G. Gaillard ou d’autres ouvrages qui pourront être proposés par les participants, nous essayerons de réfléchir en articulation avec ce qui se vit au quotidien dans les lieux de soins.

Le mercredi aux dates suivantes
20 octobre et 15 décembre 2021, 9 février, 6 avril et 1er juin 2022 
Au CMPP de Grenoble de 19h30 à 21h30
Pour tout renseignement et/ou inscription, s’adresser à
claire.horiuchi @ gepg.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *